• Déjà le temps du repiquage des tomates...bonnes levées et bonne couleur, le terreau provient d'un gros tas de composte à ciel ouvert  près de chez moi, où se retrouvent tous les "déchets" vert du cantonnier du village.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le projet de permaculture avance à grand pas, j'ai enfin mis la dernière pelletée de terre dans le dernier box...


    votre commentaire
  • C'est parti pour les semis...

    Tomates :

    Amish red
    delice du jardinnier
    tiger tom
    sunbell
    cuban black
    gallego
    super sioux
    gianth syrian
    nepal
    brutus
    morado de aretxabaleta
    aussie
    blush
    ananas noire

     

    Aubergines :

    Dourga, violette de Toulouse, Barbentane, listada de gandia, long thai green.

    Basilic mangue et cannelle, oignon de Toulouge, choux cabu, aswhagandha, ail sauvage, poivron de Gernika,

    choux frisé noir de toscane, salade forellenshluss.


    votre commentaire
  • J'ai également prévu de faire 2 planches de 7 mètre de long de culture en carré, ainsi qu'une culture en bute.

     

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je m'y suis mis, vu que le temps anormal fait pousser les végétaux...

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je rajoute de la terre, là sur la photo il n'y en a pas assez.

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin de la mise en place des matériaux...ouf, reste plus qu'a s'occuper de la butte pour ce qui est du gros œuvre !

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les fruitiers sont en fleurs avec un mois d'avance...

    Permaculture suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Une partie de l'ancienne ferme où je réside était à l'abandon après l'écroulement de la toiture,

    il y a de cela des années...des machines agricoles étaient  enterrées dessous, une sauterelle ainsi

    qu'une sorte de gros enrouleur avec son tuyau également.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pas facile à dégager !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une structure pour loger des animaux se trouvait la dessous et du coup j'ai fermé les box avec un petit muret

    pour pouvoir en faire des zones de cultures...la condition étant de tout faire pour laisser respirer la terre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    j'ai donc fait aussi des trous dans les anciennes mangeoires...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des poutres pourries et non traitées à l'époque servent de matériaux de base pour remplir les bacs,

    grâce à elles il y aura une bonne rétention d'eau et plus d'arrosage.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sol légèrement en pente permet au surplus d'eau de s'écouler à travers les ouvertures du muret.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Remplissage qui demande beaucoup de matière ! dans l'ordre, poutres putréfiées, mulch, feuilles,

    végétaux verts, petites branches, fientes de poules, terre et feuilles ou mulch pour recouvrir le tout.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • C'est la reprise, avec l'hiver qui n'arrive pas et dont les conséquences vont êtres bientôt évidentes,

    le travail au jardin est possible, ce qui me permet de démarrer un projet de permaculture.

    Sans l'aide d'un ami ( Robert) possesseur d'une mini-pelle, je n'aurai pas envisagé un tel projet !

    40 tonnes de gravas dégagés, 4 camions de terre rapportée, 2 bennes de feuilles en automne et

    grande chance...du mulch au taquet produit par la dde et laissé sur le bord d'une route de campagne peu fréquenté !

    Reste à se retrousser les manches et à ne plus compter les allées et venues brouette en main.

    Vu le nombre de photo j'y consacre une rubrique...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires